mardi 13 novembre 2007

Nous sommes allés voir samedi soir l'Orchestre de Contrebasses, au théâtre du renard à Paris.

orchestre de contrebasses

Cet orchestre a été monté par Christian Gentet, qui n'est autre que le pap' de Camille, comme dit Guillaume mon couz.

J'ai trouvé un clip sur youtube pour le faire partager :

Je ne comprends pas toutes les images qu'on y voit, mais le premier morceau est exactement ce qu'on a entendu. Fabuleux.

On en est revenu avec deux CDs. Très chouettes.

Toutes les informations pratiques se trouvent ici.

Quand le soleil se fait désirer à Paris, il faut aller le chercher !

Bien qu'encore un peu tanné des vacances de septembre, j'ai fait le pont de la Toussaint avec Nathalie pour 4 jours de croisière au départ de Toulon. Le plan était idéal, via Aure qui nous a présenté Amaury B., qui a eu l'excellente idée pour ses amis de s'engager il y a quelques années dans la Marine Nationale, par l'entremise de laquelle nous avons pu louer un Sun Odissey 33 fringuant, fier, nerveux.. et pour pas cher.

Les amis d'Amaury ont été nos amis et nos équipiers pendant ce délicieux week end - et sans doute pour longtemps.. Amaury S, Emmanuel, Anne et Marie-Amélie nous ont accueillis supportés avec chaleur et bon esprit. Très sympa.

Le temps fut.. hem, sans vent, mais incroyablement ensoleillé et radieux.

Ah, je n'ai jamais autant apprécié d'avoir oublié mon maillot de bain !.. Non pas que ça m'ait plu de voir les autres se baigner sans moi, mais pour le bonheur d'avoir d'avoir un climat qui le fasse regretter..

Je ne connais rien de la navigation en méditerranée, sinon le coup des pendilles qui remplacent les catways au port, mais apparemment il n'y a rien de plus simple, car comme le disait Amaury B., chef de bord, "il n'y a ni marée, ni courant, et les côtes sont à pic !" En clair, on n'a pas sorti la carte une seule fois...

Le premier stop jeudi soir fut à Porquerolles, où nous avons pu bénéficier de la chaude ambiance des Voiles d'Automne 07. Non pas la course de St Tropez (qui d'ailleurs avait lieu une semaine après) mais l'affaire d'une bande dégivrés, pour la plupart parisiens.. venus faire la fête nombreux. 4 bateaux de 40 à 52 pieds (un vrai monstre, celui là).. Tellement mondain qu'on y connaissait tous quelqu'un..

Pour intéresser un peu l'itinéraire, nous sommes partis le lendemain avant le lever du soleil, pour prendre un petit déjeuner à Port-Cros.

..où nous sommes finalement restés toute la journée ! entre balade, plage et repos...

avant d'aller mouiller dans une petite crique. Exit les rêves de longue traversée, de nav nocturne, de St Trop' et du Lavandou...

Le lendemain retour très tranquille vers Porquerolles, en faisant un grand tour des îles.

Pour la petite histoire, au premier envoi de spi, le mousqueton du point de tire a honteusement lâché (comment ça, mal fixé ?) et la drisse est restée coincée en tête de mât. Emmanuel s'est chargé d'aller le chercher, une fois au port.

Gros restau le samedi soir, de moules, de vin corse et de sardines grillées... J'ai pu faire une longue course le lendemain jusqu'au cap des Medes à la pointe de l'île, en compagnie d'Amaury S. qui m'a épuisé. 35 minutes aller pour une chouette vue sur la côte.

Le reste du dimanche fut consacré au retour tranquillou dans le port de Toulon, pour des adieux déchirants.

Une partie des photos que vous voyez ici ont été prise par Aure. Le reste par Nath et moi.

 

propulsé par DotClear | Design by: styleshout | Valid XHTML | CSS